Acheter moins cher : oui mais à quel prix ?

Moins cher, oui mais à quel prix ?

L’autre jour, une youtubeuse publiait une vidéo « Haul », toute excitée et présentant à son audience l’affaire du siècle : la superbe paire de chaussures sur laquelle elle a eu une réduction « de dingue » car la vendeuse l’a reconnue. Chaussures qu’elle n’a pas montrée au passage. Au paroxysme du bonheur, elle demandait à son audience ce qu’elle en pensait. Et je me suis dis « acheter moins cher ou pas, que veux-tu que j’en penses ? Tu ne m’as donné que le prix. Juste parce qu’une chose n’est pas cher ne signifie pas que ça vaut la peine de l’acheter ».

Je lui ai ensuite expliqué ma nouvelle règle fondamentale quant à l’argent : la qualité avant tout. Je suis prête à payer plus pour une meilleure qualité. Si je n’aime pas le prix, je laisse tomber. Si le commerçant veut vraiment vendre, il reviendra avec un meilleur prix. Je le laisse me dire ce qu’il est prêt à accepter. Si je sens que ce que je veux acheter en vaut la peine, j’achète. La qualité plus que le prix m’a rendue riche.

A vouloir absolument cette paire de chaussures à un prix ultra-faible, soit on tombe dans la contrefaçon soit on se retrouve avec une pâle imitation de piètre qualité. Et dans les deux cas, vous êtes perdantes. Aujourd’hui quand j’effectue un achat, je pense à ma satisfaction sur le long terme. N’étant pas une acheteuse compulsive – le mythe de la bloggeuse mode s’effondre – je veille à la durée de vie de mes vêtements et accessoires. Il m’est plus bénéfique d’acheter un produit cher et de bonne qualité, qui me tient deux années que son dupe plus moins réussi qui rend l’âme au bout d’un mois. Faites des économies : choisissez la qualité ! J’appréhende les réactions et je souligne qu’il n’est pas question de n’acheter que des produits de marque, dont les prix excessivement et ridiculement élevés me révoltent là aussi. Il s’agit de voir si nous avons plus intérêt à acheter de la qualité plutôt que du prix.

Par ailleurs, toutes choses étant égales sur cette Terre, il faut bien mesurer qu’acheter moins cher signifie que la personne qui a produit ce bien voit son revenu diminuer. C’est tout à fait normal de chercher à avoir un produit pour le prix le plus faible possible mais je pense sincèrement qu’il faut se sentir responsable vis à vis de l’Inconnu dont on dégrade le niveau de vie en l’obligeant à vendre moins cher. Enfin, je ne vais pas faire le laïus sur les conditions de travail et les niveaux de pauvreté abyssales de certaines regions du monde… Alors on ne va pas s’amuser à n’acheter que ce qui est couteux – on n’aurait pas compris l’idée de l’article – mais il est bon de garder en tête que quand on veut quelque chose, il faut accepter d’en payer le prix.

Acheter de la qualité au prix le bas possible : oui. Acheter moins cher pour acheter moins cher : quelle bêtise ! Bref, je suis loin d’être la première à saisir les pancartes et à manifester férocement contre tout cela mais je tiens quand même à avoir un consommation un peu plus réfléchie.

Et vous, quelle est votre règle fondamentale quant à l’argent ? Et si vous lisiez d’autres billets « Entre nous » ?

Mille baisers et espoirs de paix, Jorgie <img class= » src= »http://s.w.org/images/core/emoji/72×72/2764.png »/>

>

Exprimez-vous !

  • Coucou! 🙂 Je suis totalement d’accord avec toi. Avant j’achetais beaucoup de tout et n’importe quoi jusqu’à ce que je me rende compte que mon armoire était pleine à craquer et que je n’étais pas vraiment contente de ce que j’avais. Maintenant je me pose la question « combien de temps je vais le porter » et surtout, « est-ce vraiment utile d’acheter 10 exemplaires de mauvaise qualité plutôt qu’un seul de bonne qualité avec lequel je serai surement plus satisfaite qu’avec mes 10 autres ».
    Après, je trouve certains prix totalement démesurés même si l’objet en question est de bonne qualité, donc je relativise un peu. Et si je vois quelque chose de pas cher et que je sais qu’il ne durera pas forcément 10 ans, mais qui me plait, je me fais plaisir de temps en temps quand même!
    Bisous, Naomi

    • Absolument Nao ! Le truc, c’est de consommer intelligemment c’est-à-dire avoir un intérêt spécifique à acheter quelque chose (qualité et satisfaction qu’on en retire). J’ai parlé du prix ici parce que je trouve que c’est le facteur qui, quand il est faible, incite le plus à consommer bêtement. Bien sur, tout est à relativiser ! Merci pour ton mot 🙂