Le succès sur YouTube, mode d’emploi

Success

Et bien, on peut dire que ça fait un bail ! Sûrement pas tant que ça mais vous commencez à savoir que je n’ai vraiment aucune notion du temps. Quoiqu’il en soit je croule en ce moment même sous mes travaux pour mes dossiers de Mise A Niveau en Arts-Appliqués. Qui aurait pu croire que scanner des planches prendrait autant de temps ? Deux mois déjà que je poste une vidéo par semaine sur ma chaîne YouTube. Si vous ne le savez pas c’est probablement parce que je suis particulièrement mauvaise en communication ! Je me surprend moi-même à être si régulière mais je suis encore plus excitée de partager mon mode d’emploi (honnête) pour connaître le succès sur YouTube (rien que ça) !

1. Régularité rime avec passion

Si j’avais su que ce serait si divertissant de faire des vidéos sur YouTube je suis certaine que j’aurais commencé plus tôt ! En seulement deux mois, je me suis vite rendue compte que ce n’est pas tant YouTube lui-même qui est « fun », c’est l’état d’esprit dans lequel on fait des vidéos qui fait qu’on passera un bon moment ou pas.

Etre régulier n’est jamais simple quand on décide de créer du contenu sur le net et la seule façon de passer au-dessus de ça, c’est être passionné. Pour moi, ça ne veut pas dire passer des heures sur son blog ou sa chaîne YouTube jusqu’à se dessécher devant son ordi. Ça veut dire être passionné par ce que vous dites.

2. Avoir un contenu vous préserve du manque d’inspiration

Loin de moi l’idée de m’attirer les foudres des plus ignorants (vous commencez à me connaître) mais il est vrai, et ce sera le cas tant qu’il y aura de la vie, que la richesse de votre blog/ chaîne YouTube est étroitement liée à votre contenu. Est-ce que ça veut dire que parler de beauté ou de mode ce n’est pas avoir de contenu ? Non. Vous avez un contenu si vous pouvez précisément dire de quoi vous parlez sur votre chaîne et que ce que vous dites vient de vous. Il est important d’avoir un axe principal qui fixe la direction de la chaîne !

Dans mon cas, je suis « classée » dans la catégorie « Lifestyle » qui est très large mais je sais précisément que mes vidéos sont axées sur la connaissance de soi et la culture (art, littérature, cinéma). Rien n’empêche ensuite d’avoir un axe secondaire; dans mon cas la mode.

3. Les réseaux sociaux sont vos seuls alliés pour gagner en visibilité

SI vous êtes aussi peu connecté que moi, vous allez avoir du mal à connaître le succès sur YouTube ! J’ai vite remarqué, à mes dépends, que sur YouTube il faut avoir du savoir-faire mais il faut le faire savoir. Bien sûr, le trafic naturel élèvera votre nombre de vue par vidéo (le jour de sa sortie) à une trentaine. Donc la course aux vues doit impérativement s’accompagner d’une présence active sur les réseaux sociaux. Mais vous savez quoi ? Vous pouvez faire le choix de ne pas rentrer dans cette compétition.

Il y a d’autres façons d’attirer les vues : soigner vos miniatures, veiller à ce que la vidéo soit assez lumineuse et surtout favoriser un son de qualité ! Je me suis vite rendue compte que ce dernier point est un réel frein ! Au point que je doive impérativement investir dans un micro.

4. Votre nombre d’abonnés a plus d’impact que vous ne le croyez

Je dis cela en pensant au fait que j’en suis vite arrivée à masquer le nombre de mes abonnés. On m’a demandé pourquoi, voici ma réponse : « je ne veux pas être définie par mon nombre d’abonnés. Et plus encore, je veux que ceux et celles qui s’abonnent le fassent en toute liberté, parce qu’ils apprécient mon contenu et non pas parce qu’ils seraient influencés par des chiffres qui ne veulent finalement rien dire. » Dès que j’ai masqué mon nombre d’abonnés, celui-ci s’est mis à augmenter chaque jour.

5. C’est en forgeant qu’on devient forgeron (la clé du succès sur YouTube)

Souvent, on veut connaître le succès sur YouTube mais on ne veut pas travailler pour l’obtenir. Il n’y a rien d’étonnant à cela puisque dans toute activité de loisir ou professionnelle, on ne saute pas en un instant de la médiocrité à l’excellence. Alors oui c’est frustrant mais il faut se laisser le temps de prendre ses marques concernant le montage, la régularité, la manière dont vous interagissez avec ceux qui vous regardent, la manière de présenter votre contenu… Il n’y a pas de véritable mode d’emploi pour connaître le succès sur YouTube, il faut être débrouillard ! Passer des heures sur son logiciel de montage, voilà l’astuce pour avoir un montage attractif !

Bonne route à ceux et celles qui se lancent sur YouTube !
Et n’oubliez pas que l’on récolte ce que l’on sème !

Mille baisers, Gé.

Exprimez-vous !